Le haut parleur large bande

Accueil > L'histoire de l'Orthophase

Aux origines de l'Orthophase

En 1961, au festival du son, Georges Poutot & Georges Gogny présentent une invention dont le nom sonne comme une révolution en terme de reproduction sonore :

l'Orthophase GEGO

Il s'agit d'un haut parleur large bande dont la particularité est de transmettre les sons à travers une membrane en polystyrène.

Cette invention est commercialisée sous le nom de cellule GEGO.

 

Georges Poutot, l'inventeur,  et Georges GOGNY, le directeur, developpent la cellule orthophase sous deux formes jusqu'en 1970 :

  • la première version est une cellule constituée de 17 rangées d'aimants en ferrite, plutot fins et longs. C'est une cellule qui est très vite abandonnée.

  • une seconde version avec 13 rangées d'aimants comportant de multiples orifices permettant le passage d'un flux d'air et une amélioration du registre grave que peut reproduire ce transducteur.

 

Ce haut parleur large bande, créé dans les débuts de la haute fidélité française, a connu un succès bien mérité et a disparu vers la fin des années 70.

Lire sur le net : histoire et évolution de l'Orthophase pour en apprendre plus sur la cellule orthophase GEGO .

Extraits d'articles et publicités sur l'orthophase GEGO, parus dans "La revue du son" entre 1962 et 1967 . Cliquez pour agrandir.

  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icon